Travail à distance : comment la crise du Covid transforme en profondeur notre manière de travailler_background

Passer de son lit à sa table de travail sans stress, sans bouchon, sans métro, sans fatigue… vous en rêviez ? Le confinement l’a fait ! Grâce aux nombreuses solutions numériques, ce télétravail forcé a révélé de nouvelles façons de travailler, plus agiles, plus ouvertes, plus collaboratives.

Nous avons repris pour beaucoup le chemin du bureau avec de nouvelles envies dans notre organisation. Le futur du travail s’imagine en ce moment dans de nombreuses entreprises : un équilibre entre travail à distance et présentiel.

Si le sujet du travail à distance et de la performance des équipes vous intéresse, Askeet organise un salon virtuel sur ce sujet le jeudi 24 septembre de 15h à 18h.

Les salariés veulent conserver la possibilité de travailler à distance

En 2019, d’après la dernière étude télétravail CSA/Malakoff Humanis*, 30% des salariés du privé pratiquent le télétravail de manière occasionnelle. Lors des grèves de décembre 2019, 38% des salariés dont le métier le permettait s’y sont mis. En mars, le confinement fait monter ce chiffre à 57%. Certains l’on vécu comme une contrainte. D’autres au contraire se sont totalement épanouis en travaillant 100% à distance. Malgré tout, 85%* des télétravailleurs déclarent vouloir conserver la possibilité de travailler à distance. Une chose est sûre, cette crise est en train de transformer en profondeur nos modes de travail.

Du côté des entreprises des barrières sont tombées

Du côté des entreprises aussi, les préjugés tombent. Même chez les plus récalcitrants ! Alexandre Bellity, CEO et co-fondateur de la star-up Cleany, spécialisée dans le nettoyage de bureau expliquait à L’Usine digitale : "J’ai 90% de mes équipes sur le terrain donc non-éligibles au télétravail mais pour les vingt employés en présentiel au bureau,  je n'étais pas enclin du tout au télétravail. J’avais beaucoup d’appréhension. Mais lors du confinement, j’ai été forcé de constater une meilleure efficacité en télétravail. Je suis aujourd’hui plus ouvert à sa mise en place", confie l’entrepreneur. Dans les grosses start-up aussi l’idée fait son chemin. Jennifer Christie, responsable des ressources humaines de Twitter veut profiter de cet élan pour promouvoir dans son entreprise la culture du télétravail. « Je  crois que nous ne travaillerons plus jamais de la même façon. Et pour moi, c’est une excellente chose » a t-elle déclaré sur le site de l’application Slack.

Lire également : Comment mettre en place une politique RH en entreprise ?

La visioconférence, la pierre angulaire de l’efficacité du télétravail

Pendant le confinement, des start-up comme Aircall ont craint pour la cohésion de leur équipe en télétravail. En effet, maintenir le lien entre les collaborateurs est un enjeu essentiel. La visioconférence a donc été une nécessité pour communiquer. Dès mars, les demandes ont littéralement explosé. Comme Aircall, les entreprises ont augmenté la cadence des meetings. Une application comme Zoom est passé de 10 à 200 millions de personnes connectées chaque jour ! D’autres alternatives en ont profité pour se faire une place comme le logiciel libre Jitsi Meet ou Whereby particulièrement apprécié pour sa fluidité et sa facilité d’accès.

Faire d’une visioconférence un espace collaboratif inspirant

Mais assis derrière un ordinateur, comment créer des interactions et inciter à la prise de parole ? Heureusement, les start-up ne manquent pas d’idées. Un jeune entrepreneur rennais a imaginé Klaxoon, un outil pour faciliter les échanges et rendre ces calls d’équipe plus dynamiques. Plus interactif, plus fun, 90% des entreprises du Cac 40 l’auraient adopté. « Klaxoon apporte vraiment un vent de fraîcheur. Plus de 80% des utilisateurs ont déclaré que Klaxoon avait amélioré l’interactivité des réunions. Il libère la parole et permet aux personnes de s’exprimer », affirme dans une vidéo Luc Raffestin, responsable du programme digitalisation chez Schneider.

Pour aller plus loin : Top 5 des meilleurs logiciels de visio-conférence

Le travail à distance a changé le rapport à la hiérarchie

D’après une étude du cabinet de conseil en qualité de vie au travail « Empreinte Humaine » réalisée auprès de 2000 personnes deux semaines après le déconfinement, 70% des personnes sondées estiment qu'elles sont pleinement autonomes dans le cadre de leur travail à la maison. Travailler en remote change les rapports avec sa hiérarchie. Le travail se conçoit de manière ouverte et transparente. Les décisions du quotidien sont prises en collaboration avec les équipes. Chaque salarié a le même niveau d’information grâce aux outils collaboratifs. En matière de communication interne, le bon vieux mail est même en train de disparaître au profit de solutions comme Slack plus agile et réactive. « Slack est extrêmement pratique, raison pour laquelle nous n’utilisons pas les e-mails pour notre communication interne », explique Edouard Foussier, Responsable du campus de Paris, Le Wagon.

Le travail à distance favorise le partage des connaissances intra-entreprise

Pour accélérer le partage des connaissances des solutions comme Slite sont de plus en plus plébiscitées. Notes de réunion, documents de travail ou encore projets de l’entreprise sont mis à disposition des salariés en permanence. Pour les start-up en forte croissance cela offre un gain de temps énorme aux collaborateurs. Ils ont toutes les informations à portée de main et peuvent se rendre opérationnels très rapidement. « Unow regroupe 40 collaborateurs entre Paris et Lyon. Slite nous a permis d’aller encore plus loin dans nos deux principales valeurs d’entreprises : la transparence des informations et la bienveillance entre nous. Nous sommes tous informés quand un nouveau document est créé et chacun peut ainsi en profiter » raconte Christelle, responsable produit de la start-up sur le site de Slite.

Le travail à distance facteur d’engagement et de performance des salariés

Enfin, la crise du Covid a fait tomber un des plus gros freins des entrepreneurs : la peur d’une baisse de la productivité. Non, les salariés ne sont pas moins efficaces chez eux. Bien au contraire ! Le patron de Cleany a constaté une équipe plus engagée. Selon Aurélie Dudezert, professeur en management à l’Université Paris-Sud interviewée dans 20 minutes : « Pour augmenter la productivité, le télétravail doit être discuté dans les équipes : il faut des règles claires, savoir ce que l’on fait en télétravail, comment, et quelles limites on pose ». Pour mesurer la performance à distance des salariés, la méthode de planification OKR (objectifs, clés, résultats) est particulièrement appréciée des managers. Google l’utilise depuis 1999. Pour la start-up Buffer qui l’a mise en place : « L’un des grands avantages d’utiliser les OKR, c’est de créer un framework claire et transparent des objectifs à atteindre pour toute l’entreprise. »

10 ans de gagnés dans la diffusion du travail à distance

Le confinement a fait gagner 5 à 10 années à la diffusion du travail à distance dans les entreprises. Il a montré que travailler hors du bureau peut être à la fois une source de bien-être et d’engagement pour des collaborateurs. A condition toutefois d’être désiré par les salariés, bien réfléchi et accompagné par les managers et enfin d’avoir les bons outils numériques pour travailler.

Vous cherchez une solution de travail à distance ? Venez la trouver sur Askeet !

* baromètre T3 empreinte humaine Opinion way, les facteur humains d’un bon télétravail versus les facteurs de risques psychosociaux d’un mauvais télétravail

Partager cet article: Link copied to clipboard!

M'inscrire à la newsletter

*Champ requis

Vous aimerez peut-être...

La boîte à outils RH : les solutions pour optimiser vos processus RH

Face à la montée du digital dans tous les services de l’entreprise, le rôle des ressources humaines a beaucoup évolué en l’espace de 3 ans. Le DRH se doit d’accompagner et soutenir ce changement mais aussi d’améliorer ses propres processus RH.

MOOCs et formations en ligne : notre top 5 des solutions !

Très tendances depuis quelques années, et encore plus depuis la crise du Covid-19, la formation en ligne et les MOOCs sont un excellent moyen de faire monter vos équipes en compétences. Simples d’utilisation, souvent abordables et certifiantes, ces formations sont hébergées sur des plateformes.

Faire du sourcing fournisseur : notre guide pour tout comprendre !

Le sourcing fournisseur est entré dans les usages des entreprises, peu importe leur taille et leur activité. Pour trouver la perle rare, c’est-à-dire le prestataire capable de répondre à vos exigences, il existe un processus assez simple à mettre en place.