La conduite du changement en entreprise : le guide complet !_background

La mise en place d’un projet d’envergure représente un enjeu majeur pour la société car elle impacte généralement la plupart des services, et donc, l’ensemble des salariés.

Pour le dirigeant, il est essentiel d’être accompagné par un expert en conduite du changement organisationnel. Quels sont les éléments importants à mettre en place pendant la transition ? Pourquoi faut-il externaliser le processus pour assurer le succès du projet ? Suivez le guide !

Vous voulez être accompagné par un consultant en pilotage du changement ? Sur Askeet, vous serez mis en relation avec les cabinets spécialisés et adaptés à vos besoins.

L’accompagnement au changement : à quoi ça sert exactement ?

Digitalisation des services, transformations technologiques avec l’apparition de l’IA, mise en conformité (RGPD), nouvelles méthodes de travail… les organisations sont confrontées à de multiples bouleversements. Ces changements impacteront la culture d’entreprise, les relations humaines et, souvent, les conditions de travail.

Ces transitions numériques et humaines ne s’opèrent pas sans accompagnement ni stratégie. La mise en place d’une politique de gestion du changement, appelée également « pilotage de l’innovation », est donc indispensable.

Les enjeux sont multiples pour l’organisation :

  • Rester compétitive face aux concurrents qui évoluent et s’adaptent rapidement ;
  • Être suffisamment attractive pour attirer les jeunes talents et fidéliser ses collaborateurs ;
  • Faire accepter le changement et limiter les facteurs de rejet potentiels ;
  • Réduire les coûts financiers et temporels.

Lire plus : Mettre en place une politique RH au sein de son entreprise

Les éléments essentiels de la conduite du changement en entreprise

Définir un cadre

Les collaborateurs sont au cœur du changement organisationnel. Pour les fédérer autour de votre projet, vous devez créer un environnement rassurant et propice aux remontées des salariés. Plusieurs outils peuvent être utilisés dans le cadre de la conduite du changement :

  • Méthode du QQOQCCP : le but est de répondre aux « qui, quoi, où, quand, comment, combien et pourquoi ». Elle s’emploie souvent lors de la mise en place d’un nouveau processus.
  • Diamant de Leavitt : cette approche permet d’anticiper les effets du changement.
  • Modèles de Burcke et Litwin : théorisés dans les années 1990, ils analysent douze composantes de l’entreprise afin de comprendre leur interdépendance.

Ces différentes méthodologies limitent l’éparpillement et centralisent les réflexions des équipes.

Donner des deadlines

La conduite du changement répond à une méthodologie précise : phase de cadrage, analyse des impacts, définition puis mise en place de la stratégie. La transition d’un état A à un état B peut parfois demander plusieurs mois de travail et vous devez garder une certaine visibilité sur l’avancée du projet.

Votre rôle est aussi de donner le tempo ! Pour cela, établissez une feuille de route, tout en tenant compte du calendrier social de l’entreprise. Si le projet s’éternise, vous risquez de voir vos équipes se démotiver ou ne pas tenir les délais fixés.

Communiquer…beaucoup !

Pendant tout le processus de la conduite du changement, vous devez accompagner vos équipes. Aucun service ne doit être oublié ou mis à l’écart ! Tous les acteurs, que ce soit au niveau des antennes locales ou régionales, en passant par le siège, doivent être impliqués dans ce projet d’envergure et disposer de la même qualité d’information. La transparence est donc de mise.Pour conserver l’implication du début, motivez les troupes en cours de route en communiquant régulièrement sur les étapes. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à créer un système de réseau interne pour administrer le dialogue. Des challenges entre collaborateurs sont également le moyen idéal de transformer les résistances en opportunités !

Former les équipes

Vos équipes vont être confrontées à un nouvel outil, un nouveau processus voire une refonte complète du mode de fonctionnement de l’entreprise. Votre but, en tant que chef d’entreprise, manager ou DRH, va être de rassurer et d’impliquer vos collaborateurs. Pour cela, prévoyez une ou plusieurs sessions de formation. C’est souvent l’ultime étape en matière de conduite du changement.

Cabinet de conseil en conduite du changement : est-ce vraiment nécessaire ?

Selon une étude IBM « Making Change Work », 60 % des projets de conduite du changement des grandes entreprises n’atteignent pas les objectifs fixés par la direction générale. Mauvaise organisation, manque d’implication ou encore non-respect des étapes : les causes qui freinent la transformation sont multiples et peuvent être dramatiques pour votre entreprise. Certains responsables pensent même qu’il est possible d’implémenter une transition sans se soucier des impacts !

Faire appel à un cabinet de conseil en conduite du changement vous permettra de gagner du temps et d’aller au bout du processus. Le consultant pourra ainsi aborder le projet avec un recul nécessaire, un regard d’expert neutre et bienveillant. Il accompagnera vos équipes, vous guidera dans l’attitude à adopter et vous aidera à imaginer « l’après » (formation, intégration, etc.).

Partager cet article: Link copied to clipboard!

M'inscrire à la newsletter

*Champ requis

Vous aimerez peut-être...

La boîte à outils RH : les solutions pour optimiser vos processus RH

Face à la montée du digital dans tous les services de l’entreprise, le rôle des ressources humaines a beaucoup évolué en l’espace de 3 ans. Le DRH se doit d’accompagner et soutenir ce changement mais aussi d’améliorer ses propres processus RH.

MOOCs et formations en ligne : notre top 5 des solutions !

Très tendances depuis quelques années, et encore plus depuis la crise du Covid-19, la formation en ligne et les MOOCs sont un excellent moyen de faire monter vos équipes en compétences. Simples d’utilisation, souvent abordables et certifiantes, ces formations sont hébergées sur des plateformes.

Faire du sourcing fournisseur : notre guide pour tout comprendre !

Le sourcing fournisseur est entré dans les usages des entreprises, peu importe leur taille et leur activité. Pour trouver la perle rare, c’est-à-dire le prestataire capable de répondre à vos exigences, il existe un processus assez simple à mettre en place.