Politique RSE : comment impliquer sa direction ?_background

L’implication de la direction et de l’ensemble de l’équipe dirigeante est primordiale dans le succès de la politique RSE des entreprises. 🗣 Comment convaincre le chef d’entreprise de mettre en place une démarche RSE ? Voici quelques conseils pratiques pour y arriver.

Yvon Chouinard, patron de Patagonia, Anita Roddick créatrice de Body Shop, Jean-François Lemarchand fondateur de Nature et découverte. Qu’ont en commun ces célèbres créateurs d’entreprises ? Ils ont tous fondé leur entreprise sur une politique RSE forte qui a fait leur succès. Ces exemples sont emblématiques mais toutes les recherches et les spécialistes du sujet sont unanimes : l’implication du dirigeant est nécessaire pour déployer une démarche RSE qui fonctionne.

Des dirigeants de plus en plus concernés

Force est de constater, d’après une étude IFOP, publié dans La Croix en septembre 2019, que de plus en plus de dirigeants se sentent concernés par les questions de RSE. Ils n’hésitent pas à s’impliquer personnellement sur ces sujets. La plupart des PME et ETI disposent d’un service dédié chargé de mettre en place la démarche RSE de l’entreprise. Mais les entreprises doivent passer à un stade supérieur : « Les managers de demain doivent comprendre que la RSE, ce n’est pas un métier en particulier mais qu’elle doit inspirer tous les choix qu’ils devront faire », explique Viviane de Beaufort, professeure à l’ESSEC dans une interview sur le site d’Orange.

Politique RSE : l’implication du dirigeant est nécessaire

Pour déployer une stratégie RSE avec succès, il faut donc un chef d’entreprise et une équipe de management convaincus, prêts à soutenir et accompagner les projets. Pourquoi ? Car se sont eux qui fixent les axes stratégiques de l’entreprise, qui donnent des objectifs aux salariés et prêchent la bonne parole au sein des équipes pour mettre en place les actions et à l’extérieur pour communiquer. Cependant les responsables RSE peinent parfois à les convaincre de l’intérêt d’une politique RSE forte. Là où eux voient une opportunité de business, d’économies, de sens, d’engagement des salariés, la direction y verra des charges administratives, des rapports, des normes, des labels, des justificatifs, des réglementations tatillonnent….

Démontrer le lien entre démarche RSE et intérêt économique

Il est donc important de démontrer que la RSE n’est pas une contrainte supplémentaire. Elle va répondre aux attentes croissantes des clients, sera facteur d’innovation en proposant de nouveaux services ou produits. Elle est source de croissance économique et de transformation pour l’entreprise. Bien sûr, il ne s’agit pas uniquement de le dire, il faut le démontrer avec des exemples probants. Ainsi pour convaincre le PDG d’une grosse entreprise de logistique de mettre en place une offre « responsable », le directeur marketing a démontré que la concurrence s’était déjà emparée du sujet et la directrice RSE a organisé des échanges avec des  entreprises d’autres secteurs d’activité, engagées dans des démarches RSE.

Lire plus : Le pouvoir de changement des entreprises

Utiliser les bons leviers d’influence : cabinet conseil RSE, baromètre interne

Les cabinets conseil en RSE peuvent apporter par leur expertise et les outils de mesure qu’ils utilisent des arguments intéressants à mettre en avant pour démontrer l’efficacité d’une politique RSE. Les salariés ont aussi un pouvoir d’influence. Ainsi une directrice de la communication et du développement durable a lancé un baromètre interne annuel qui a montré que les salariés souhaitaient plus de projets RSE. Quatre ans plus tard, le PDG soutient la démarche et remet des trophées aux meilleurs projets.

Favoriser les connaissances en matière de RSE

La RSE est un sujet complexe qui évolue au gré de l’actualité et les enjeux sont différents selon les secteurs d’activité. Tous les métiers sont impactés et chaque service peut insuffler une démarche RSE. Mais la plupart des managers ne sont pas formés à ces sujets et les maîtrisent mal. Les DRH ont un rôle à jouer dans la montée des connaissances en proposant des formations comme du e-learning, des rencontres avec d’autres entreprises ou managers plus en avance sur le sujet, des modules spécifiques selon les métiers (gouvernance, achat responsable…), une présentation de la RSE lors des cursus d’intégration, une communication en interne via les réseaux sociaux, les newsletters, l’affichage.

Infuser la politique RSE dans tous les projets

La RSE ne doit donc pas être traité comme un sujet à part. Chaque projet doit être construit en amont dès sa conception en y intégrant des objectifs sociaux, environnementaux, sociétaux : proposer des nouveaux critères de recrutement ou d’évaluation, prendre en compte la diversité et l’égalité des chances, intégrer les normes de haute qualité environnementale lors d’un déménagement, organiser une journée de responsabilité ou de sensibilisation des équipes. Aujourd’hui, de l’avis de nombreux spécialistes du sujet, la RSE n’est plus une option. Un chef d’entreprise qui ne tient pas compte des enjeux environnementaux et sociétaux prend le risque de mettre à mal l’image et la réputation de son entreprise et voir ses performances chuter.

Partager cet article: Link copied to clipboard!

M'inscrire à la newsletter

*Champ requis

Vous aimerez peut-être...

Logiciel ERP : comment bien choisir sa solution ?

Le choix d’un logiciel ERP est une décision importante pour votre entreprise. Véritable colonne vertébrale de votre organisation, ce type d’outil va impacter tous les aspects de votre activité : la production, la comptabilité, la prospection ou bien l’approvisionnement.

Logiciel ERP : les 7 fonctionnalités indispensables !

Indispensable pour gérer l’ensemble des activités d’une entreprise, le logiciel ERP (Enterprise Ressource Planning) recense les informations dans un seul et même outil. Cette base de données unique possède différents modules et vous offre un système complet.

MOOCs et formations en ligne : notre top 5 des solutions !

Très tendances depuis quelques années, et encore plus depuis la crise du Covid-19, la formation en ligne et les MOOCs sont un excellent moyen de faire monter vos équipes en compétences. Simples d’utilisation, souvent abordables et certifiantes, ces formations sont hébergées sur des plateformes.