Exit le sandwich grignoté sur le bord du bureau entre deux mails, la loi interdit désormais les salariés de manger sur leur poste de travail. Et ça tombe bien car ils sont de plus en plus nombreux à vouloir s’accorder une véritable pause-déjeuner. Restaurant d’entreprise, coin cuisine, livraison de plateaux repas ou encore les fameux tickets restaurant … selon la taille et l’implantation de votre entreprise, plusieurs choix se présentent pour répondre à ce besoin de restauration.  Mais comment choisir la meilleure option pour vos collaborateurs ? Zoom sur les avantages et inconvénients de chaque solution. Voir aussi : Le titre restaurant est-il le titre prépayé le plus avantageux pour votre entreprise ?

Titre restaurant

Parmi les nombreuses solutions de restauration d’entreprise, le titre restaurant reste très apprécié des salariés. Cela leur permet d’acheter un repas dans les établissements partenaires comme les supermarchés et les boulangeries. Ils peuvent aussi choisir de déjeuner au restaurant. 

Ce choix implique une participation financière de l’entreprise de l’ordre de 50 à 60% du montant du titre restaurant). Le reste sera financé par le salarié et prélevé directement sur son salaire. C’est l’entreprise qui choisit le montant du ticket restaurant en sachant que leur utilisation est limitée à 19 € par jour maximum.

Les tickets restaurant seront particulièrement utiles si vos salariés sont des professionnels itinérants comme les commerciaux par exemple. Ils se présentent historiquement sous la forme d'un carnet papier mais peuvent aussi être dématérialisés sous forme de carte.

Chèque Déjeuner, Pass restaurant, Apétiz, Tickets restaurant… Vous ne savez pas quelle marque choisir pour vos titres restaurant ? Notre plateforme vous permet de trouver en quelques clics le meilleur prestataire émetteur de titres restaurant pour votre entreprise.

Coin cuisine

Si l’espace s’y prête, vous pouvez également choisir de créer un espace de restauration au sein même de votre entreprise. Attention, pour se conformer à la loi, ce coin cuisine doit être aménagé :

  • Une arrivée d’eau potable (fraîche et chaude)
  • Un équipement pour conserver : au moins un réfrigérateur, si possible un congélateur
  • Un système pour réchauffer : micro-onde, four ou plaques de cuisson
  • Des sièges et des tables en nombre suffisant

Ces accessoires doivent permettre à vos collaborateurs de pouvoir manger un repas acheté dans un commerce ou de pouvoir réchauffer leur préparation faite maison.

Cette solution de restauration est généralement privilégiée par les petites structures qui emploient peu de personnes.

Si votre entreprise emploie plus de 25 salariés (et que ceux-ci font part de leur souhait de vouloir déjeuner sur place), vous êtes dans l’obligation de proposer un local de restauration aménagé. En dessous, vous pouvez simplement proposer un emplacement leur permettant de se restaurer dans de bonnes conditions de santé et de sécurité.

Restaurant d’entreprise

Particulièrement développé dans les grands groupes, le restaurant d’entreprise est un réfectoire qui accueille les salariés à la pause-déjeuner. Deux solutions sont possibles au niveau des cuisines :

  • Les repas sont préparés sur place par des cuisiniers
  • Les repas sont confectionnés dans une usine, réchauffés dans le restaurant d’entreprise puis servis aux employés

Si la cantine d’entreprise remporte souvent l’adhésion du personnel, sa mise en place nécessite de lourds investissements (création de l’espace, coût des matières premières, salaires des cuisiniers, énergie, etc.). Pour réduire les dépenses, vous pouvez créer un restaurant inter-entreprise. Dans ce cas, les coûts et la logistique sont mutualisés entre plusieurs sociétés.

Livraison de plateaux repas

Propulsée par des jeunes pousses de la foodtech, la livraison de repas dans les bureaux est en plein essor. Ce dispositif a tout simplement été calqué sur celui de la livraison à domicile aux particuliers. Il permet aux collaborateurs de consommer le repas qu’ils ont commandé le matin ou la veille sur le site de la plateforme.

Certaines de ces startups spécialisées dans la food delivery propose un large choix de plateaux-repas, d’autres impose un menu unique pour limiter les coûts. Également conscientes des nouveaux régimes alimentaires, ces entreprises s’adaptent et proposent des repas de qualité, majoritairement équilibrés et complets. Dans tous les cas, cette solution de restauration est innovante et vos salariés risquent bien d’y prendre goût !

Autre point non-négligeable : ces plateformes de livraison de plateaux repas en entreprise proposent des offres tout à fait abordables. Les prix tournent autour de 8 à 12€ en moyenne, frais de livraison inclus.

Chef au bureau

Bien qu’elle soit encore peu développée, c’est LA nouvelle tendance pour la restauration en entreprise ! Le chef cuisinier indépendant qui intervenait généralement au domicile des particuliers s’invite maintenant dans vos bureaux. 

L’avantage considérable ? Le chef au bureau prépare les repas avec des produits frais et généralement de saison. Il apportera une importance particulière à la provenance de ses matières premières. En bref, vous êtes sûr de manger varié et équilibré

Attention, s’offrir les services d’un chef cuisinier a un coût et celui-ci dépasse largement celui des solutions traditionnelles de restauration. Notre conseil : réservez une telle prestation pour une occasion exceptionnelle (anniversaire d’un collaborateur, repas de fin d’année, etc.) ou pour fêter une bonne nouvelle comme la signature d’un nouveau client par exemple !


Vous l’avez compris, il n’y a pas que les tickets restaurant ou la cantine d’entreprise comme possibilités de pause-déjeuner ! De nombreux modèles alternatifs de restauration au travail ont vu le jour ces dernières années et proposent des repas équilibrés et abordables. Le choix pour l’une ou l’autre des solutions va donc principalement dépendre du nombre de salariés dans votre entreprise et de leurs besoins. Pour être sûr d’opter pour la bonne décision, n’hésitez pas à demander à vos collaborateurs de prendre part à la réflexion.