Vous avez opté pour une gestion interne de votre comptabilité ? Quelle que soit la taille et la nature de votre structure, le logiciel de gestion comptable fait partie des équipements indispensables. Alors comment choisir un logiciel de comptabilité parmi l’offre existante sur le marché ? Quels sont les critères essentiels à prendre en compte ? Nous faisons le point pour vous aider à faire votre choix. 

Qu’est-ce qu’un logiciel de comptabilité ?

Le logiciel de gestion comptable est un programme informatique qui permet de suivre l’état financier d’une entreprise. Indispensable au comptable (ou, plus globalement, à la personne en charge de la comptabilité), il sert à enregistrer et traiter toutes les transactions économiques effectuées entre la structure et ses partenaires (clients, fournisseurs, salariés, banques, etc). 

Comme la plupart des logiciels, il existe deux types de logiciels de comptabilité : 

  • Le système développé en interne et installé sur les ordinateurs de l’entreprise (licence),
  • Ou le logiciel SaaS, qui fonctionne par abonnement et qui est uniquement accessible grâce à une plateforme sur Internet.

L’utilisation d’un logiciel de comptabilité permet un gain de temps considérable. En parallèle, les erreurs de traitement des données financières sont largement diminuées. 

5 critères pour bien choisir votre logiciel de comptabilité

La nature de la structure

Il existe des centaines de solutions de gestion comptable mais toutes ne vous conviendront pas. La plupart des éditeurs se sont spécialisés dans un type de structure et ont développé des fonctionnalités très spécifiques. Il est important de prendre ce critère en compte pour ne pas perdre de temps. Lorsque de la recherche de votre logiciel de comptabilité, focalisez-vous sur une solution adaptée à votre taille. En clair, si vous êtes une TPE/PME, sélectionnez des logiciels de comptabilité pour TPE/PME. Sachez qu’il existe également des logiciels de gestion comptable pour associations et des logiciels de comptabilité pour auto-entrepreneurs. Si certains d’entre eux sont gratuits, ils ont surtout l’avantage d’être très intuitifs.

Les besoins de l’entreprise

C’est la première fois que vous achetez ce type de logiciel ? Un conseil, évitez l’erreur classique de choisir un logiciel de comptabilité ultra-complet, disposant de toutes les fonctionnalités possibles. Il serait plus sage de commencer par faire le point sur vos besoins :

  • Qui va se charger de la comptabilité ? Quel est son niveau, ses connaissances comptables ?
  • Combien d’utilisateurs auront l’accès ? Ont-ils les mêmes droits ?
  • Cherchez-vous un logiciel « 2-en-1 » (gestion commerciale et comptabilité) ?
  • Avez-vous un expert-comptable ? Est-ce qu’il vous « impose » déjà un logiciel spécifique ?
  • Quel est votre système d’exploitation (Windows, Mac) ?
  • Quel est votre budget ?
  • Avez-vous besoin d’une formation ? D’un conseiller personnel ?

Si vous déléguez la plupart des tâches à votre expert-comptable, nous vous conseillons de choisir une solution basique, que vous pourrez faire évoluer si besoin.

Les fonctionnalités du logiciel de comptabilité

Une fois que vous avez fait le point sur vos besoins, un premier tri naturel va s’opérer dans votre liste. Il sera donc temps de regarder les différentes fonctionnalités proposées par les logiciels de comptabilité que vous avez retenus. Idéalement, ils devraient permettre :

  • La tenue d’une comptabilité générale (choix et paramétrage du plan comptable)
  • La gestion des transactions avec les tiers (connaissance des différents soldes, édition automatique de courriers de relance)
  • L’édition de documents financiers (bilan comptable, fichier des écritures comptables, compte de résultat)
  • La gestion des immobilisations
  • L’export de données

Attention, la plupart des logiciels de comptabilité fonctionnement par modules et se déclinent en plusieurs formules. Avant d’acheter un logiciel de comptabilité, vérifiez bien que la formule choisie vous permet d’avoir accès aux fonctionnalités souhaitées.

Le niveau de compatibilité

Pour que le transfert de vos données soit le plus fluide possible, choisissez un logiciel de gestion comptable souple et « ouvert ». Il doit pouvoir s’intégrer facilement et rapidement avec les outils internes déjà mis en place dans votre entreprise, comme votre logiciel de facturation par exemple. Si vous ne gérez que partiellement la comptabilité, vérifiez qu’il dispose d’un module « export de donnée ». Cela facilitera les échanges avec votre expert-comptable.

Le respect de la législation en vigueur

La comptabilité est un secteur complexe en constante évolution et les entreprises peuvent être soumises aux contrôles des administrations sociales et fiscales. Il est donc indispensable que votre logiciel de comptabilité tienne compte des nouvelles réglementations. Bonne nouvelle, la plupart d’entre eux proposent des mises à jour automatiques lors du passage de nouvelles lois. De quoi avoir l’esprit tranquille !


Vous avez trouvé le logiciel de comptabilité qu’il vous faut ? N’oubliez pas que la plupart d’entre eux propose une période d’abonnement gratuite, idéale pour essayer toutes les fonctionnalités. C’est aussi un atout supplémentaire non négligeable si vous n’êtes pas sûr de votre choix.